banniere

L'AMDEC


accueil  |   offre de services  |   me contacter  |   dossiers  |   téléchargements  |   liens  |   plan du site

Dernière modification : 22.04.2015

Pour naviguer dans ce dossier

retour en haut de la page

AMDEC...

retour en haut de la page

Pourquoi ? à cause de la Loi de Murphy

Edward A Murphy, pas l'acteur, l'ingénieur
Le Capitaine Edward A. MURPHY Jr, ingénieur du Wright Field Aircraft Lab, travaillait entre 1947 et 1949 sur le projet MX 981 de l'US Air Force (qui avait pour objet de déterminer la décélération maximum qu'un humain pouvait endurer, ou en d'autres termes qui étudiait les crashs d'avions ou d'engins spatiaux...). Un jour qu'il constatait qu'un transducteur avait été mal câblé par un technicien, rendant inutiles les souffrances endurées par le Dr STAPP (qui faisait office de cobaye humain, et qui a encaissé, au long des essais, jusqu'à 40 g), il désigna le technicien en question en s'écriant "If there is a way to do thing wrong, he will !" (s'il est possible de mal faire quelque chose, il le fera!). La postérité aura retenu une version un peu plus large :

" If it can go wrong, it will. ",

ou encore, pour les non-anglophones : "Si quelque chose peut mal tourner, alors ça tournera mal".

Sur le document ci-contre, E.A. MURPHY est le "civil" et le Dr STAPP est casqué, allongé.


retour en haut de la page

Et aussi : à cause des lois statistiques

retour en haut de la page

Donc ...

retour en haut de la page

Historique

retour en haut de la page

En pratique

retour en haut de la page

Les 3 AMDEC

retour en haut de la page

Les défaillances

retour en haut de la page

Déroulement de l'AMDEC

retour en haut de la page

Le calcul de la criticité est-il toujours indispensable ?

retour en haut de la page

Comment coter G, F et D ?

retour en haut de la page

La Criticité

retour en haut de la page

Les décisions

retour en haut de la page

La feuille AMDEC

aspect d'une feuille AMDEC

retour en haut de la page